UA-65298158-1

28/03/2016

Les attentats de Bruxelles expliqués par Tarik Ramadan

Mercredi dernier 23 mars, dans son émission « Infrarouge » la RTS nous a imposé un pitoyable spectacle en prétendant ouvrir un débat sur le thème des attentats de Bruxelles « Pourquoi l’Europe à nouveau visée ? ». Il s’agissait de se poser des questions telles que « Pourquoi une capitale européenne est-elle à nouveau visée ? Comment expliquer que la Belgique soit devenue un terreau pour les terroristes ? ».

En invitant Tarik Ramadan à ce qui aurait dû être un débat, les téléspectateurs se sont faits imposer la litanie habituelle de l’islamologue pendant de longues minutes, à partir de la 29ème minute de l’émission notamment. Des propos d’une rare arrogance …

Tarik Ramadan, Infrarouge, RTS, 23 mars 2016

Plutôt que d’entendre Frère Tarik se complaire une fois de plus dans le rôle de victime, d’inverser les rôles en venant nous parler de « sentiment d’humiliation », de discriminations sociales et de double standard prétendument subis par ses coreligionnaires en Europe, des propos péremptoires tenus devant les autres débatteurs restés cois, nous aurions préféré entendre des paroles plus constructives, une véritable analyse objective, voire l’ébauche de propositions. Mais rien, néant, c’était Monsieur le Professeur expliquant la dure vie des communautés musulmanes d’Europe à ses élèves !

 

Quant aux causes censées avoir contribué à déclencher ces attentats, on reste pantois devant tant de mauvaise foi. En effet, en quoi les Européens seraient-ils responsables du coup d’Etat qui a renversé le Président Morsi au Caire ? En quoi la Suisse par exemple, serait-elle coupable de la situation israélo-palestinienne ? En quoi les Belges seraient-ils responsables des renversements de Saddam Hussein, de Mouammar Kadhafi, de la guerre, des exactions de l’EI, et des massacres en Syrie ?

Tarik Ramadan s’égare, ses propos éculés nous lassent, il est temps pour lui de procéder à la mise à jour de son logiciel et de passer à « islam 2.0 », la version interactive ...

 

Il est vrai qu’il n’y avait rien d’autre à attendre de ce fer de lance de l’islam européen. Alors pourquoi donc s’acharner à l’inviter ? Sans doute pour faire de l’audimat …

Au-delà du cercle habituel et restreint des porte-paroles de l’islam genevois, il y a pourtant en Suisse et ailleurs d’autres musulmans, bien plus ouverts ceux-là, qui auraient peut-être eu quelque chose à apporter à un tel débat. Pourquoi la RTS n’invite-t-elle pas des personnes telles que Madame Saïda Keller-Messahli par exemple, une femme qui se bat pour un islam progressiste, compatible avec nos valeurs occidentales faites d’égalité entre hommes et femmes, de respect envers les autres religions, de libertés de conscience et de croyance, un islam compatible avec l’Etat de droit ? Au-delà du microcosme genevois réduit à la fratrie Ramadan et à l’inénarrable Hafid Ouardiri, irrespectueux du cadre légal genevois, il existe des gens intéressants qui nous ouvriraient certainement l’horizon sur cet islam qu’on dit si divers et multiple. Je pense ici au philosophe français Abdennour Bidar par exemple.

 

Quatre jours après l’émission, soit hier 27 mars 2016, dimanche de Pâques à Lahore comme ailleurs, un nouvel attentat cible des chrétiens réunis dans un parc public de la ville pakistanaise pour fêter Pâques. Plus de 70 personnes, musulmanes et chrétiennes, perdent la vie, dont de nombreux enfants. L’émission « Infrarouge » aurait-elle eu lieu après cet attentat dans ce pays ultra musulman, qu’on se demande bien ce que Tarik Ramadan aurait trouvé à dire pour en expliquer la cause. Mais je n’ai aucune crainte, lui qui a toujours réponse à tout …

 

Copie d'écran de l'émission « Infrarouge » du 23 mars 2016, RTS

Commentaires

mais Qui donc s'attend à autre chose de

Tarik comme Hani, ces frères Ramadan et petits-fils d'al-Banna l'égyptien assassin fondateur des frères musulmans et réfugié sous statut de demandeur d'asile en Suisse

ne sont que des exégètes de textes incontrôlables passés maîtres dans l'art de la Taqiyya passés maîtres dans l'art d'insuffler un islam prêt-à l'emploi en Europe

- à "tout bon musulman" perdu dans une vie de responsabilités vitesse 4G
- à tout politicard ronflant dans son confort réglé vitesse 4G

Écrit par : divergente | 29/03/2016

"Alors pourquoi donc s’acharner à l’inviter ?"
Les Ramadan ont une fois pour toutes mis les médias genevois dans leur poche. Cela dure depuis au moins 20 ans et ce n'est pas prêt de changer, tant le manque d'imagination et la crainte de sortir du train-train des habitudes prises sont forts dans notre petite République.

Écrit par : Mère-Grand | 29/03/2016

"Quant aux causes censées avoir contribué à déclencher ces attentats, on reste pantois devant tant de mauvaise foi."

Ramadan Tariq est peut-être plein de mauvaise foi, mais, si vous voulez le critiquer, essayez au moins de ne pas tomber dans la même attitude.

Il est évident que les européens ont une connivence avec tous les manquements d'Israël concernant les palestiniens. Et ces manquements sont extrêmement graves. En même temps la connivence occidentale avec l'Arabie Saoudite est aussi évidente. Aussi avec le renversement de Morsi.

Cela dit, les attentas terroristes contre la population civile européenne est le fait des mafieux. Grâce à l'Arabie Saoudite, la Turquie et autres et avec la bénédiction occidentale, les mafieux se sont emparés de vastes territoires avec tous les conséquences que cela génère. Tant qu'on coupe la tête aux syriens, on s'en fiche, mais de que les réfugiés affluent en Europe, la donne change.

Faut rester objectif.

Écrit par : Max | 29/03/2016

"essayez au moins de ne pas tomber dans la même attitude"
Pour être "de mauvaise foi", comme l'est Ramadan, il faut avoir la foi. C'est là qu'est "le hic", comme le dit l'expression populaire, car les "mafieux", comme vous les appelez, ont certainement la foi, tandis que parmi les victimes, surtout lorsqu'elles sont européennes, un grand nombre ne l'ont pas ou n'ont pas la "bonne", celle de Ramadan.
Dès que l'on se met à expliquer les raisons du terrorisme, même si on le condamne en même temps, on dit implicitement qu'il y a des situations qui l'excusent. On en revient au problème si bien évoqué dans "Les mains sales" de Sartre, qui s'est trouvé complice par omission du Stalinisme et de ses exaction.
Les actes de punition, car c'est de cela qu'il s'agit dans les attentats terroristes, ne touchent pratiquement jamais responsables politiques de ce que vous appelez "connivences", mais des gens que le hasard met sur la route des "justiciers" auto-proclamés. Ce sont de simples actes de barbarie aveugle, condamnables aussi bien du point de vue des lois internationales que du point de vue des lois religieuses dont se réclament leurs auteurs, c'est du moins ce que proclament les tenants de la religion.
Chaque fois que Ramadan propose une "explication" historique, culturelle ou sociologique de tels actes il nourrit en même temps le ressentiment d'un certain nombre de gens, généralement moins instruits et moins bien insérés dans la société que lui, et leur donne de raisons de penser qu'il y a une justification à leurs actes, comme le leur ont dit ceux qui les recrutent et les inspirent.
Même s'il on admet qu'il est "de bonne foi", il a donc tort et il nuit à la religion qu'il défend et à ceux qui ont besoin d'être instruits de ce qu'elle est censée leur apporter de bon.

Écrit par : Mère-Grand | 29/03/2016

Je doute que quelqu'un sur terre ait vraiment "la foi". A mon avis, dans le fond les humains savent que toutes ces croyances ne sont que superstitions. On peut avoir une foi relative dans des choses, comme par exemple dans les valeurs démocratiques, d'égalité et aussi la foi dans les croyances religieuses x, etc. et etc. Une foi relative. Autre chose est être fanatique. Cela ne relève pas de la foi. On peut être fanatique nationaliste, religieux ou aussi supporter d'une équipe de foot.

Expliquer les causes d'un phénomène quelconque n'implique pas qu'on "le justifie". Expliquer les causes d'un tremblement de terre ne signifie pas "qu'on justifie" les dégâts qu'il cause. On ne fait que l'expliquer. Et plus les explications sont correctes, plus on a des chances de trouver des solutions, ne serait-ce que partielles, aux problèmes posés par ces phénomènes. Maintenant que vous soyez d'accord avec les explications de Ramadan ou non c'est une autre chose, par contre je doute fort que ces gens ressentis aient besoin de Ramadan pour justifier leur actes criminelles.

Actes qu'à mon avis sont plus de vengeance que de punition comme vous dites et commis par des fanatiques. Or le fanatisme a plus à voir avec le pouvoir absolu qu'avec la foi. Pas étonnant que ces faits soient commis par des délinquants prétendument (re)convertis à une foi.

Écrit par : Max | 29/03/2016

@ Max :

" Faut rester objectif. "
Certes et j'ajouterais : Chacun voit midi à sa porte ...

" Cela dit, les attentats terroristes contre la population civile européenne est le fait des mafieux. "

On peut les appeler "des mafieux", mais pour se développer et faire son business, toute mafia a besoin d'un terreau. Quel est-il ce terreau, dans quel milieu s'est-il développé, de quelles valeurs se réclame-t-il, pour autant que l'on puisse parler ici de "valeurs" ?
Ce sont quelques questions auxquelles l'émission "Infrarouge" du 23 mars prétendait répondre, mais force est de constater que ses animateurs ont échoué dans leur mission en abandonnant la conduite du débat avec armes et bagages face à la verve bien rodée de Tarik Ramadan.
En d'autres circonstances, on a connu Esther Mamarbachi beaucoup mieux inspirée et plus martiale dans la manière de mener un débat.

Pour ma part, j'observe simplement que même si la plupart des musulmans condamnent ces attentats, c'est bien au nom de l'islam que ceux qui les ont commis se réclamaient.
Dans ce débat sur "Infrarouge", personne n'a apporté de réponse à cet élément de réflexion.

Dernier point, dans l'attentat de Lahore commis le dimanche de Pâques, quel en était le motif ? Est-ce l'Europe qui était ciblée ? Où était sa responsabilité ?
Autant de questions auxquelles Tarik Ramadan aurait certainement trouvé des explications, voire des justifications ...

Pour le reste, je vous renvoie à l'excellent commentaire de "Mère-Grand" ci-dessus, que je remercie pour la pertinence de ses propos.

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 29/03/2016

"Certes et j'ajouterais : Chacun voit midi à sa porte ..."

Désolé, mais dans ce cas-ci, moi je n'ai pas de porte..

Écrit par : Max | 29/03/2016

Max, si vous allez au bout de votre réflexion, vous serez contraint de reconnaitre que nous sommes tous impliqués dans ce qui se passe dans le monde, directement ou non.
Et cette dilution des responsabilités n'est pas constructive car une position en annule une autre et on ne fait plus rien.
A ce petit jeu on pourrait remonter à la tentation irrésistible du fruit interdit. Et on ne peut défaire le passé.
Plutôt que parler de bonne foi, qui sera toujours relative, il s'agirait plutôt de parler de bonne volonté. Et là, j'attends toujours d'entendre les musulmans dont le silence devient vraiment assourdissant.

Écrit par : Pierre Jenni | 29/03/2016

Comment comprendre que les animateurs de cette émission, gens de métier, formés aient, je cite, échoué dans leur mission en abandonnant la conduite du débat à Tarik Ramadan?

Acceptant toujours tout sans broncher... ne sommes-nous pas de plus en plus amorphes?

Etait-il impossible de passer la parole aux autres invités?

Non. Il suffisait cette parole de la passer à tour de rôle à chaque invité en ayant pris soin avant le début de l'émission de présenter à tous les règles du jeu et s'il le fallait en cours d'émission rappeler à l'ordre Tarik Ramadan.

Les invités ne prennent pas la parole avant qu'on la leur donne. C'est une règle connue. Il ne peuvent interrompre la personne qui s'exprime. Ils doivent attendre leur tour selon non leur volonté mais bien la volonté de l'animateur ou de l'animatrice.


Portables à côté de soi possibilité d'appeler la TV (une personne, inutile, mais en grand nombre sans éternellement se contenter de compter sur les autres) pour exprimer sa déception, voire son indignation.
A la longue... porterait ses fruits.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29/03/2016

Ramadan c'est le Goebbels de l'islamisme radical et la TSR son meilleur outil de propagande.

Écrit par : norbert maendly | 29/03/2016

Pierre Maudet
Le seul qui ait tenu tête à Tariq Ramadan, regard noir, haineux et mâchoires serrées.. Une fureur rageuse contenue en somme: Infra-Rouge semaine passée, que j'ai visionné aujourd'hui en différé. Ne le manquez pas!
Maudet déplore l'aveuglement.

Il n'a pas tenu ces propos:

Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet appelle à un débat sur la sécurité et les droits de la personnalité après les attentats de Bruxelles. "Nous sommes aveugles et sourds en Suisse", déplore le chef de la sécurité.

Interrogé dans la SonntagsZeitung et la Schweiz am Sonntag, le libéral-radical estime qu'"au niveau fédéral, on sent une certaine réticence à reconnaître la gravité de la situation". Le Service de renseignement de la Confédération est "un cas unique en Europe pour son peu de compétences", affirme-t-il.

L'échange international d'informations doit être amélioré, selon lui. La France par exemple se montre trop parcimonieuse à ce sujet, ajoute-t-il

-------------
Après les attentats de Bruxelles, des voix s'élèvent en Suisse pour donner davantage de compétences au Service de renseignement de la Confédération.
Président de la Commission de la politique de sécurité du Conseil des Etats, Isidor Baumann (PDC/UR) propose de mettre en vigueur la loi sur le renseignement, déjà adoptée par le Parlement, sans attendre la votation, en recourant à la législation d'urgence.

"Nous avons une situation extraordinaire en Europe. Et cela exige des mesures extraordinaires", a-t-il indiqué à l'ats. Cette loi est combattue par un référendum de la gauche, des Verts et des défenseurs des libertés. La date du vote n'est pas encore fixée.

Écrit par : Patoucha | 29/03/2016 (sur un autre blog)

Désolée, mais je passais rapidement et n'avais pas vu votre billet Jean d’Hôtaux.

Écrit par : Patoucha | 31/03/2016

"Expliquer les causes d'un tremblement de terre ne signifie pas "qu'on justifie" les dégâts qu'il cause."
Même si vous aviez raison sur le fond, il s'agit là d'un mauvais exemple. Le tremblement de terre est un phénomène naturel qui échappe totalement à notre volonté et, que par conséquent, également à notre jugement: il est ou advient, tout simplement et, à moins d'y voir une punition divine, nous n'avons pas à nous en prendre à un auteur quelconque.
Pour les actes humains, nous devons leur reconnaître des auteurs et leur accorder, si nous ne les considérons pas comme de simples machines sans cerveau, une volonté et donc une responsabilité. C'est pourquoi je pense que certains types d'explications équivalent, en partie du moins, à des justifications, en ce sens qu'elles présupposent que les conditions évoquées dans ces explications sont des causes et, que de plus, il n'est pas possible d'échapper à ces causes.
Répéter à l'envi que Hitler est le produit des conditions politiques et socio-économiques de son époque revient à diminuer, en partie du moins, sa responsabilité dans l'orientation qu'il a donné à son destin. Il faut donc être plus complet et surtout plus prudent, au risque de donner l'impression que l'on a quelque sympathie pour le Nazisme.

Écrit par : Mère-Grand | 29/03/2016

@ Myriam Belakovsky :

Merci de votre commentaire !

Je ne sais pas si vous avez suivi le débat en direct, et si cela n'est pas le cas, vous pouvez vous rattraper en visionnant l'émission sur votre ordinateur en cliquant sur le premier hypertexte de mon article, ou mieux en cliquant sur lien ci-dessous :

http://www.rts.ch/emissions/infrarouge/

Je dois le dire honnêtement, même si je n'ai pas parlé des autres participants, ils se sont exprimés, mais ce qui fait problème c'est lorsque l'un des participants tend à monopoliser le débat à son profit, ce qui était le cas de Tarik Ramadan.

Vous parlez d'appeler la TV. Il était certes possible d'intervenir, mais dans ce cas particulier uniquement par le biais d'un compte Facebook ou d'un compte Twitter. Pour ma part et bien que possédant une tablette, je ne possède de comptes ni de l'un, ni de l'autre, par choix. J'ai donc vainement tenté d'intervenir pour marquer ma désapprobation, tout ceci dans une grande frustration ...

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 29/03/2016

Merci de votre réponse, Jean d'Hôtaux.

Il m'est arrivé de téléphoner à la radio comme à la télé avec un simple
téléphone. N'est-il plus possible d'appeler, également les rédactions de journaux?
Selon la réponse, une réponse qui serait négative: où va-t-on?

Toujours cet éloignement ou ce fossé se creusant entre les uns et les autres
lesquels, puissants, décideurs ou responsables feraient pas mal de ne pas oublier que d'un rang dans la société comme d'un autre les racines sont les mêmes.

Les courriers de lecteurs permettent également d'exprimer peines, frustrations ou colères.

Veillons à une censure toujours possible qui, selon les pressions, serait de préoccupante à alarmante... voire "motivante"!?

Très belle journée à vous.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/03/2016

La RTS est sans doute tombée et ce n'est pas d'aujourd'hui, dans une obscénité sans limite, alors que le deuil a à nouveau obscurci les cieux de cette Europe inexplicable, la RTS en profite pour organiser la propagande assassine des plus minables de sphère sanguinaire.

Ce sale type qui a fait des études minables et cela grâce aux contribuables genevois et qui accumule des montants plus qu'indécents au nom de son ascendance meurtrière alors que des millions de ses semblables fuient le résultat de ce qu'ils ont créés dans leurs pays pour venir en Europe et en Suisse, la RTS lance un coup de pub supplémentaire pour cette secte satanique.

Que faire ?

Quelles seront les étapes futures à ces violations de la bienséances, allons-nous devoir nous confronter à des émeutes et des guerres civiles, est-ce dont cela que la RTS sert à ses clients, qui payent leurs cotisations audio-visuelles ?

Combien la RTS a t-elle en plus dépensée pour financer ce millionnaire de la violence au double langage, une main devant et une main derrière !!

C'est la RTS à qui il faut absolument redonner un semblant de salubrité !!

Écrit par : Corto | 30/03/2016

Si ce type met les pieds dans son pays d'origine, il se retrouve en prison puis pendu par le cou pour complicité avec mouvement terroriste et il ose se vautrer dans la complainte en Suisse, pays qui l'a nourrit, qui a essayé de l'éduqué et pays qui lui a donné un passeport, en retour, la Suisse se prend un crachat gluant en pleine gueule !

Écrit par : Corto | 30/03/2016

"Pour les actes humains, nous devons leur reconnaître des auteurs et leur accorder, si nous ne les considérons pas comme de simples machines sans cerveau, une volonté et donc une responsabilité."

La recherche d'une explication des phénomènes de société n'implique pas de négliger la responsabilité des acteurs. Bien au contraire. Si on veut être complet comme vous dites, il faut tenir compte de tous les facteurs et paramètres en jeu. Il s'agit donc d'être objectif et une explication n'implique pas nécessairement la justification des faits. Se priver d'un éclaircissement lucide par crainte de donner des fausses impressions est une négligence grave. Non seulement elle empêche d'être complet comme vous dites mais en même temps peut nous faire tomber dans des travers similaires à ceux qui ici on peut considérer comme responsables.

Je me suis juste borné à dire que si on exige de l'objectivité alors il faut être objectif soi-même.

Écrit par : Max | 30/03/2016

En censurant "Corto" vous allez dans le mur, l'Europe a sombré dans le vide et rien ne la retiendra !!! rien, que des lâches qui n'ont d'autre issue de placé les tueurs d'enfants à la une de leurs télévision et de censurer ceux qui illustrent la sombre réalité qui mène un continent vers les abîmes !

Écrit par : Corto | 30/03/2016

Mise en garde !!!

A mes aimables commentateurs, et aussi à ceux qui le sont moins, je rappelle que ce blog est une plate-forme d'échanges citoyenne et non une base de lancement pour invectives et injures. Par conséquent je les prie de respecter les règles fixées par la Tribune de Genève, hébergeur de ce blog.

Seule l'interactivité d'un blog permet de faire avancer la réflexion, de nourrir le débat et de s'enrichir au contact des idées d'autrui, mais ceci n'est possible que lorsque la courtoisie est de mise et dans le respect des opinions diverses.

A ceux qui contestent ces mêmes règles, aux intolérants, je leur suggère d'exprimer leurs idées en ouvrant leur propre blog.

Quant aux trolls multirécidivistes, ils seront bannis.

Merci de votre attention !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 30/03/2016

Bonjour, si un débat est ouvert, sans insultes, je dis cela pour certain qui en sont dans l'incapacité, je me permets d'y apporter mon angle de vu ;
j'ai zappé quelques minutes dessus car les débats d'infrarouge ne sont que trop rarament des débats. Et sur ce sujet, on va répéter encore et encore la meme chose.

Pourtant les quelques minutes que j'ai vu m'ont donné un autre son de cloche. Je trouve qu'au contraire Tarik a apporté une réponse dont tous le monde préfère fermer les yeux. Comme il a dit en banlieue, il n'y a pas que des musulmans. Il y a de tous et, ce tout, ce sont des laissez pour compte. La jeunesse ne croit plus en société et ses valeurs du coup cette meme jeunesse se tourne vers une radicalisation. Pierre Maudet a voulu dire la meme chose en voulant montrer qu'il n'était pas d'accord sauf qu'à la conclusion, il a bien fallu constater qu'ils étaient sur la meme longueur d'onde au niveau sociologique.

Mes quelques lignes suffiront à me faire taxer de pro-musulmans (comme d'habitude) alors qu'honnetement je ne suis pour personne. Donc allons sur le terrain de l'islamiste (a ne pas confondre avec l'islam il y a une différence, il suffit de se renseigner).
La France, la Belgique ou meme l'Allemagne sont des pays qui ont fourni des extremisme. La religion n'est qu'un prétexte. Pierre Vogel (allez voir sur le net) est un démagogue pro salafiste qui n'est absolument pas musulman au départ. Un allemand pur souche et pourtant c'est bien lui qui se met en avant. Lors d'un ces discours, je n'ai pas vu beaucoup de personnes, se disant avec des valeurs républicaines d'essayer d'interrompre l'homme sur les conneries qu'il déblaterait. Normal on vit une époque de couard capable de dire des atrocités sur internet mais sur le terrain on collabor; ca ne change pas beaucoup du passé. Au final la seule personne que j'ai vu risquer sa peau en allant l'interpellé malgré un service d'ordre était un père musulman.

Je condamne toute forme de violence, par contre je n'exclus pas que les actions du passés ont une conséquence dans le présent. C'est une forme de déterminisme, science en laquelle on ne croit plus beaucoup. Cependant, en terme de rage de rancoeur, tous les pays qui ont connu la colonisation, point de départ de la majorité des problèmes, il ne faut pas croire que l'indépendance fait repartir les choses à zéro. L'occident, ainsi que moi-meme, nous n'avons pas connus des décenies voir plutot des centaines d'années de domination. Les enfants élevés dans cette rage continue à la perpertuer. Je vois la différence entre ma mère et moi.

Je crois fermement que l'on peut apporter la démocratie mais la réalité est tout autre. Là ou on a voulu apporter quelques choses on est jamais allé jusqu'au bout. Tunisie, Pakistan, Egypte, Libye... rien ou un semblant de rien.
Au final je n'ai trouvé rien de choquant et meme je dirai qu'il a insisté sur des faits géopolotique que l'on a plus besoin de prouver sauf pour ceux qui font une amnésie sur les événements de la colonisation.

Malheureusement à trop regarder les conséquences, on en oublie les causes.

Écrit par : plumenoire | 30/03/2016

@ plumenoire :

Merci de votre commentaire dont je salue la courtoisie !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 30/03/2016

"Merci de votre commentaire dont je salue la courtoisie !" En effet, parce que pour le reste : "L'occident, ainsi que moi-meme, nous n'avons pas connus des décenies voir plutot des centaines d'années de domination.", je doute que cela fasse avancer le schmilblic...

Écrit par : Géo | 30/03/2016

Ah! Et comme il l'a dit, surtout pensez aux autres attentats de l'E.I. dans le monde, pas uniquement à ceux de Bruxelles et Paris !

Un peu comme si à chaque drame de la route par ici nous devions penser à ceux se produisant aussi ailleurs...

Écrit par : JDJ | 30/03/2016

Oui, exactement comme le fait la RTS, pas grande différence entre les lèches bottes de la RTS et certains animateurs de blogs, parlez-en, ça ne fera que le renforcer !

Écrit par : Corto | 30/03/2016

Beware! à jouer du registre "victimaire" pour légitimer ces tueurs aux motifs faussement idéologiques

à vouloir justifier et légitimer l'inconcevable: l'extrême barbarie de ces ex-tolards auto-destructeurs ayant fait le choix de détruire les autres

par leur triste sort de délinquants face au chomdu de devoir (les pauvres chéris) car issus de banlieues et donc victimes de discriminations sociales et politiques

- c'est dire à des mômes de 9-11ans élevés au social par des mères subventionnées en barres HLM dégradées non-stop & non-stop rénovées aménagées aux terrains occupés par d'innombrables assoces théâtres sports cours etc financés en vain par les contribuables

- qu'ils ont raison, que mieux vaut être chouffes que de bosser à apprendre ses devoirs scolaires et la frustration de l'échec, qu'ils ont raison de lâcher l'école pour se faire du fric dans la dope, se faire dans le bling-bling, se rassurer sur ce qu'est la vie chez Hanouna ou avec les Chtis à Miami


utiliser la victimisation &/ou chercher un dénominateur commun dans la taqqiyyà des Ramadan pour légitimer l'existence de ces barbares et leurs actes de malades,

c'est vous débarrasser d'encombrantes réalités à bas coûts


sauf que là vous ne cherchez qu'à vous calmer l'esprit
- et ne leur rendez-pas service messieurs Plumenoire & Cie,

à ces djeuns qui ont du mal à envisager le cours de leur vie sans bling-bling après avoir su comment rejeter tout effort, après n'avoir jamais du apprendre à supporter toute frustration
car tout ça, ils ont savent l'éradiquer de leur champ de conscience au gun

Vous protestez?
Les toubibs & autres intervenants dans ces quartiers qui ont du fuir des années d'agressions et attaques subies, aussi.

Écrit par : divergente | 30/03/2016

@Géo

A reprendre une partie de ma phrase on en perd le sens et donc par conséquent on ne fait pas avancer le schmilblic comme vous dites.

Dois-je me justifier ? Je ne pense pas. Ma mère est né en n'ayant pas la nationalité qu'elle a. Ma mère a du arreter l'ecole très tot pour travailler en usine tous les jours depuis ces 11-12 ans. Donc non je n'ai pas connu cela et vous non plus. Par contre pour fair avancer le schmilblic, cela veut dire que j'ai de la chance de ne pas avoir été éduqué dans une haine pour l'envahisseur colon, ce que je comprends très bien pour d'autre. Si après cela vous n'avez pas compris vous pouvez toujours aller vous renseigner sur les peines des dominés pendant cette période. En attendant je pense que le regard de ma mère sera plus pertinent que n'importe lequel d'entre nous, moi y compris. On attend pas contre votre contribution au débat présent sur la place des gens dans la société et la radicalisation d'européen pur souche... là effectivement vous n'avez pas fait avancer le schmilblic en préférant presque l'attaque personnelle.

@divergente

"à vouloir justifier et légitimer l'inconcevable: l'extrême barbarie de ces ex-tolards auto-destructeurs ayant fait le choix de détruire les autres"

Je crains que vous m'ayez pas lu. Ou alors pas compris. Je condamne la violence et y apporte un regard. D'autant plus que je travaille au contacte de beaucoup de gens de ce type là et votre description ressemble énormément à la vacuité journalistique. Votre analyse à l'emporte pièce de la situation social ne relève pas d'une expérience professionnelle mais plus de cliché. Voyez-vous je fais une différence que manifestement vous ne faites pas. Peux importe qui parle meme le pire des "cons" si ce derniers dit : "que le ciel est bleu" je ne le contredirai pas. Par contre s'il dit une connerie je serai le premier à le dire.

Le constat de la société que je fais est un constat global et qui est devenu irréfragable si meme notre conseiller d'état (que je n'apprécie pas) le dit. Alors que faire écouter quelqu'un qui se fait un jugement ou dois-je continuer à etre pragmatique devant les situations. La France est un pays qui se surpasse par l'assistanat. Mais plus particulier l'assistanat des entreprises (surfacturation des couts de la santé, aide à SANOFI de 120 millions pour l'emploi sans création d'emploi, la soustraitance européenne) et bien sur les emplois fictifs, les politiciens qui cumules des mandats...pour mémoire les deux derniers présidents francais sont passés par la justice et s'en sorte pas mal. Je crois que si on regarde attentivement ce manège ca explique les laissez pour compe, normal il n'y a plus d'argent après pour faire quoique se soit et notamment l'intégration, terme que beaucoup ne savent pas ce que c'est...donc non je ne proteste pas les arguements sont posés et sont toujours d'actualités et sont meme discuté un peu plus haut. Il faut juste etre capable de prendre un peu de hauteur pour mieux analyser. On est pas là pour chercher des excuses mais expliquer comment. On appelle cela prendre ses reponsabilités.

Je pose un autre problème envers les anti-musulans. En Ecosse un muslman a souhaité une bonne paques sur facebook. Un extremiste musulman s'est rendu à son magasin et l'a poignardé! Voilà!

Écrit par : plumenoire | 31/03/2016

Cher citoyen ordinaire,

Vous me citez dans votre blogs au sujet du dernier Infrarouge...
Vous écrivez que je suis "irrespectueux du cadre légal genevois" n'est-ce pas vous qui êtes accusateur et irrespectueux?

Entre vous et moi qui est "l'inénarrable" comme vous dites de manière si recherchée.

Dans le monde dans lequel nous vivons nous sommes toutes et tous responsables du bien comme du pire et comme disait Spinoza " ni rire ni pleurer, mais comprendre".

Alors cessez de juger à l'aveugle cat rien de sert de rajouter la haine à la haine et la violence à la violence ce n'est pas ainsi que l'on fera du bien à l'Humanité à laquelle nous appartenons toutes et tous et que nous avons en partage qu'on le veuille ou pas.


En simple citoyen je fais ce que je peux pour vivre avec vous et tous les autres dans le respect et la paix, c'est vous qui me déclarez la guerre par vos propos infondés et injustes.

Sachez cher "citoyen ordinaire" que lorsque je suis agressé par un détracteur de votre genre, je lui réponds PAIX et je l'invite à me rencontrer pour discuter afin d'apprendre pour comprendre l'un de l'autre.

N'est-ce pas ainsi que devrait agir sans nuire un vrai citoyen ordinaire.

Bien à vous et à bientôt devant un café ou un the pour nous parler.

Hafid Ouardiri
www.fec-geneve.ch

Écrit par : Hafid Ouardiri | 31/03/2016

Tiens! Ouardiri sort du bois. Vous ne deviez pas donner une interview à Mme Vallette et Alain Jean-Mairet? Je pense que c'est plus facile de faire le mariole seul que de devoir répondre à des questions gênantes.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 31/03/2016

@ Norbert Maendly:

Jolie comparaison. Les Nazis ne durent qu'un temps et comme la Tribune de Genève nous l'apprend aujourd'hui, Daech est sur le point de disparaître, cf. aussi http://blog.pierrescherb.ch/2016/03/le-cauchemar-boko-haram-est-fini.html

Écrit par : Pierre Scherb | 31/03/2016

@ Hafid Ouardiri :

Je vous remercie de votre visite qui m'honore ...

Lorsqu'on transgresse la " Loi sur le culte extérieur (LCExt) ", en organisant comme vous l'avez fait, une prière publique sur la Place de la Navigation à Genève, le 15 juillet dernier, on est par définition "irrespectueux du cadre légal genevois".

La " Loi sur le culte extérieur (LCExt) ", ne vous déplaise, n'a pas été abrogée à ce jour. Peut-être le sera-t-elle un jour, ce que pour ma part je ne souhaite pas, mais pour l'heure elle reste applicable.
Le lien ci-dessous vous permettra de vous en convaincre je l'espère :
https://www.ge.ch/legislation/rsg/f/s/rsg_C4_10.html

On y lit en son Art. 1 :

« Toute célébration de culte, procession ou cérémonie religieuse quelconque est interdite sur la voie publique. »

Le lien que la TdG avait consacré à ce qu'il faut bien appeler une violation de la loi :
http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/rupture-jeune-organisee-ciel-ouvert/story/19221410

Cela dit, je ne souhaite pas polémiquer davantage avec vous, seulement vous rappeler que sans respect d'autrui, il n'est de cohabitation pacifique possible. Or on ne peut se prévaloir du respect d'autrui lorsqu'on transgresse la loi.

Quant à la haine que vous évoquez en faisant (vraisemblablement ? ) référence aux attentats islamiques qui frappent l'Europe et bien au-delà, j'attends que les musulmans les dénoncent avec autant de vigueur et de détermination que lorsqu'ils s'en prennent à un malheureux dessinateur danois, par exemple.

Pour ma part, je n'éprouve aucune haine à l'égard des musulmans lorsque ceux-ci respectent les valeurs fondamentales définies dans notre Constitution fédérale, que sont notamment les libertés de conscience et de croyance, l'égalité entre hommes et femmes, la sécularisation de la société.

Merci de vos leçons de citoyenneté. Quant à votre proposition de partager un thé ou un café, soyez sûr que j'y réfléchirai.

Bien à vous également !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 31/03/2016

Cher citoyen ordinaire,

Merci d'avoir publié mon commentaire en ajoutant un autre de votre part qui ne dit malheureusement pas la vérité sur la situation que nous avons vécu lors de cette soirée magnifique de partage à l'occasion de la rupture d'un des jours de jeûne vers la fin du mois de Ramadan 2015.

Je dois vous dire que nous n'avons point imposé la prière sur la place publique même si celle-ci a été faite de manière spontanée et sans arrière pensée par les jeûneurs musulmans qui faisait partie des personnes présentes lors de cet événement ouvert au public au sens le plus large.

Je vous répète que nous sommes et je suis très respectueux du cadre légal genevois et je fais tout ce que je peux pour que le civisme,la citoyenneté et la laïcité soient respectés par toutes et tous.
Quel mal peut engendrer une rencontre même avec une prière lorsque celle-ci a pour but de réunir pour un moment de réjoussance des humains venus de tous les horizons, de toutes les confessions, de toutes les cultures et même des athés.

La prochaine fois que nous inviterons nos ami(e)s à venir partager notre repas de rupture du jeûne, nous prévoyerons une petite tente à l'écart pour celles et ceux qui voudront faire leur prière avant de rompre leur jeûne et ce pour être en conformité avec "le cadre légal genevois".

Je vous êtes d'ors et déjà notre invité pour le mois de Ramadan 2016...

C'est un moment de paix qui n'avait pas pour but de nier ou de nuire au cadre légal genevois...

L'article de la Tribune de Genève relate l'ambiance de cette soirée de partage et c'est dommage que vous n'ayez retenu que la partie qui vous permettez de nous déclarer "irrespectuex du cadre légal genevois" et bien encore une fois je vous dis que vous vous trompez sur mon compte, que vous n'êtes pas plus respectueux du cadre légal genevois que je le suis, que je connais très mes devoirs et mes droits et donc je mérite d'être mieux connu par vous afin que vous évitiez la prochaine fois de me juger à l'emporte pièce ou de me confondre ou comparer à d'autres.

J'espère que vous me répondrai après votre réflexion sur mon invitation à boire un café ou un thé pour parler et mieux se connaître?

Pour les autres commentaires, je laisse dire ou médire car je n'ai pas d'énergie à perdre avec celles et ceux qui jouissent de la mésentente et de la discorde.

Il n'y a que l'échange de vive voix et de manière directe sans intermédiare et loin du confort ou de l'inconfort de l'anonymat qui nous aidera à vivre mieux ensemble dans notre belle cité de Genève, en Suisse et dans le monde.

Bien à vous avec mes cordiales salutations.

Hafid Ouardiri
www.fec-geneve.ch

Écrit par : Hafid Ouardiri | 31/03/2016

@ Hafid Ouardiri :

En invoquant « le caractère spontané » de cette prière sur la place publique, vous n’êtes pas crédible, je suis désolé de vous le dire. En effet comment expliquez-vous la présence des tapis de prière, parfaitement visibles, sur les photos assorties à l’article de la TdG ?

http://reveriesduncitoyenordinaire.blog.tdg.ch/archive/2015/07/16/l-islam-est-il-au-dessus-des-lois%C2%A0-268806.html

Ces tapis ne sont tout de même pas des tapis volants arrivés là par hasard ? Comment expliquez-vous également la présence de chaises, de tables pliantes et de nourriture, tout ceci arrivé spontanément ?

Plutôt que de faire amende honorable, vous en remettez même une couche en nous promettant de récidiver en organisant une nouvelle cérémonie – publique si je vous ai bien compris ? -- pour cette année 2016.

Vous écrivez aussi :
« Quel mal peut engendrer une rencontre même avec une prière lorsque celle-ci a pour but de réunir pour un moment de réjouissance des humains venus de tous les horizons, de toutes les confessions, de toutes les cultures et même des athées. »

Comment pensez-vous nous convaincre de votre bonne foi lorsque vous interprétez le droit à votre convenance en évoquant « un moment de réjouissance », de fraternité, de paix, etc. Toutes choses qui n’ont absolument rien à voir avec l’ordre légal !
Il ne s’agit pas ici de savoir si cette cérémonie ( ou cette prière si vous préférez …) était opportune ou non, ni de se poser la question de savoir si c’était « bien » ou « mal », mais de savoir si tout ceci était LEGAL ?

Pour prendre un autre exemple, boire de l’alcool est interdit par l’islam. C’est « mal » ! Pourtant la loi, en Suisse et en Europe en général, ne l’interdit pas. Elle ne dit pas que c’est « bien ». Elle ne l’interdit pas, tout simplement !

En d’autres termes, le « bien » et le « mal » appartiennent à l’éthique, à la morale ou la religion, propres à chaque individu, toutes choses qui n’ont rien à faire avec l’ordre légal.
La loi quant à elle, arbitre cette interprétation qui fluctue selon la culture et la religion propres à chacun. La loi est donc censée éviter les conflits en définissant un cadre de liberté, en protégeant celle-ci. Car la liberté des uns commence là où s’arrête celle des autres.

Pour conclure, malgré votre invitation, dont je vous remercie sincèrement, je ne participerai en aucun cas à votre prochaine cérémonie de rupture du jeûne du Ramadan 2016, ce d’autant plus qu’elle aura lieu à l’extérieur si je l’ai bien compris ? Je tiens en effet à respecter la loi !

Bien à vous également, avec mes cordiales salutations !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 31/03/2016

Petit rappel de définition!

INEFFABLE: Qu'il est impossible de nommer ou de décrire, en raison de sa nature, de sa force, de sa beauté. Synon. indescriptible, indicible, inexprimable.

J'aurais ajouté insaisissable.

Par exemple, ici, Ouardiri essaie de nous montrer le bon côté de sa personne. Il n'a pas encore été pris à partie, il peut se le permettre.

Maintenant, voyons son côté sombre, celui du masque qui tombe!

Je vous laisse apprécier, par exemple, cette réponse qu'il avait communiquée au site lesobservateurs.ch dans l'article intitulé "Hafid Ouardiri, pourquoi nier les contenus dérangeants de l’islam?"

"Posté par Uli Windisch le 1 novembre 2012 à 07h25
Commentaire de Hafid Ouardiri

Pauvre Madame Mireille Valette,

Merci pour votre « Lettre ouverte » écrite par un esprit fermé à l’extrême de l’extrême et publiée sur un site « Les Observateurs » aveugle des yeux et du coeur.

Quoique vous fassiez, vous ne serez qu’un minuscule nuage noir et triste chargé de haine et qui ne peut rien faire contre la Lumière de l’Evidence et de l’Espérance.

Pire encore, vous noyez votre abominable amertume dans le délicieux miel de l’Islam.

Vous ne pouvez pas imaginer combien votre mépris m’honore et m’élève au-dessus de votre maladive bassesse.

Que peut-on avoir pour sentiment pour votre manière de traiter l’islam et les musulmans sinon de la pitié et de l’indifférence ?

Je vous permets de publier ma réponse à votre « Lettre ouverte. »

Je vous salue quand même car c’est ainsi que j’ai été éduqué, que la paix vous visite et vous apaise cela vous fera un grand bien.

Hafid Ouardiri"


Il est fort dommage que Toto Thévoz ait supprimé tous les commentaires qui avaient été publiés sur son billet "Pour un islam de gauche", il y avait encore là la possibilité de voir le côté sombre de notre islamiste modéré. Cependant, en cherchant un peu on retrouve une réponse de Madame Vallette au courage éclatant des deux compères:

http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2012/11/01/temp-a71d4224d344dc1dc56f99748d4a5a9a-250912.html

Cela dit, je doute que Ouardiri repointe son nez ici avant longtemps après ces brefs rappels le concernant.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 31/03/2016

@ G. Vuilliomenet :

Juste une petite précision sémantique. Je n’ai pas écrit « ineffable », mais « inénarrable », autrement dit : « Qu'on ne peut raconter, qu'il est impossible de décrire ou d'exprimer ».

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 31/03/2016

Tarik Ramamdan est - il faut le lui concéder - d'une redoutable efficacité lorsqu'il s'agit d'enfumer le public. Il aurait fait une très bon joueur de rugby car il botte en touche comme pas un ! Et l'on sait ce que signifie botter en touche au rugby.

Pourquoi avoir laissé ce personnage nous jouer sa complainte à Infrarouge ? Seuls Mme Mammarbachi et son compère(plice !) ont la réponse à cette énigme. Curieux quand même qu'aucun des participants n'ait eu le courage de tenir tête à Ramadan. Lassitude, peur d'être taxé d'islamophobe ?

Quelle aisance dans la rhétorique. On lui donnerait, si j'ose dire, le Bon Dieu sans confession. Lui ne donne rien, il prend. Pourquoi se gêner ?

Écrit par : Michel Sommer | 31/03/2016

Je suis certain qu'il y a des personnes qui en Suisse, ou ailleurs en Europe qui pourraient lui tenir tête et où sa rhétorique montreraient ses limites. Ce n'était pas un politicien qu'il fallait lui opposer car vous savez très bien que ce genre de personnage, pour ne pas nuire à leur image, sont prêts à toutes les concessions, voire pire. Quant aux sociologues et autres experts, ils bavent tous devant l'islam, prêts à toujours incriminer le capitalisme et à excuser les crapules, c'est toujours la faute à la société. Elle n'a pas pu leur donner du travail, nous refusons de les assimiler, ce sont nos méthodes d'intégration qui ne fonctionnent pas, et dieu sait combien de méthodes ont été utilisées, probablement autant qu'il y a des pays européens qui accueillent des étrangers. Finalement, on se lasse de ces excuses bidon.

Malheureusement, je pense que la RTS (Radio Télévision Stalinienne) est tenue d'une main de fer par ce que l'on appelle vulgairement des gauchistes, mais de la pire espèce. La question serait surtout de savoir pourquoi ces gens copulent avec l'islamisme, aussi modéré soit-il!

Au sujet de Tariq Ramadan, il y a toute une série d'articles qui ont paru à son sujet, ça vaudrait la peine de la part de nos élites, s'il en reste encore beaucoup car ça a l'air d'être une denrée rare, de se pencher très sérieusement sur le phénomène Ramadan.

http://www.leral.net/La-face-cachee-de-Tarik-Ramadan_a162494.html

http://pointdebasculecanada.ca/tariq-ramadan-annonce-admission-union-mondiale-des-savants-musulmans-preside-guide-freres-musulmans/

http://www.marianne.net/apres-sa-conference-bordeaux-tariq-ramadan-se-pose-nouvelle-fois-victime-100241448.html

Les deux frères Ramadan sont fort probablement affiliés au mouvement des Frères musulmans. Mouvement qui peut-être sera bientôt classé "terroriste" par les Etats-Unis:

http://www.postedeveille.ca/2016/03/freres-musulmans-inscrits-groupes-terroristes-usa.html

Il existe également une littérature sur ce mouvement islamiste et Tariq Ramadan y est fréquemment mentionné. On peut penser, par exemple, à l'ouvrage "Le sabre et le Coran" de Paul Landau. Il apparaît également dans "Frères musulmans - Enquête sur la dernière idéologie totalitaire" par Michaël Prazan et dans "La conquête de l'Occident - Le projet secret des islamistes" par Sylvain Besson.

On ne peut nier que nous ne sommes pas avertis des sombres projets de ces néo-nazis religieux!

Écrit par : G. Vuilliomenet | 31/03/2016

"Quelle aisance dans la rhétorique."
C'est vrai et c'est triste: voilà un homme qui passe toute son existence à apprendre, répéter et peaufiner l'argumentaire religieux qui était déjà celui de son père. Il n'est rien d'autre que cela, un petit garçon très sage et très soumis à papa. C'est touchant dans l'enfance, mais cela devrait s'arrêter à un certain âge.
Peut-être est-ce par pudeur que personne n'ose le contredire, comme cela arrive souvent lorsque l'on fait face à quelqu'un dont toute l'identité se résume à son discours.

Écrit par : Mère-Grand | 31/03/2016

Vous voulez un exemple de la rhétorique de l'autre?
A la question: faut-il couper la main des voleurs? Il répond: tant que la société n'est pas parfaite - entendez: n'est pas entièrement soumise à l'islam - les voleurs ont une excuse et il ne faut pas leur couper la main. C'est le discours adressé aux "démocrates". Et si la société est parfaite... il n'y aura plus vols no voleurs. Pour un bon musulman qui applique la charia, bien sûr, il faut couper la main des voleurs.
Une question qui n'a jamais été posée à l'autre: as-tu toujours été fidèle à ton épouse? As-tu été fidèle aussi quand tu étais soi-disant en manque parce que ta femme était sur le point d'accoucher? Pouvons-nous poser la même question à A.B.? Donnera-t-elle la même réponse que toi?

Écrit par : Charles | 31/03/2016

"Pour un bon musulman.... il faut couper la main des voleurs."

Qui a volé nos prophètes et les Saints du christianisme?

Il y en aurait des mains coupées.......!

Écrit par : Patoucha | 04/04/2016

Autre rhétorique: à la question: un musulman peut-il changer de religion? Il a répondu "oui". Mais à la question peut-on apostasier définitivement l'islam, il n'a pas répondu, parce que la question ne lui a pas été posée. Un musulman peut changer APPAREMMENT de religion, par exemple pour se sauver, échapper à un danger, si dans son coeur il reste musulman. Taqiya. Tout simplement.
Le discours est double, triple, quadruple, il s'adapte à l'interlocuteur.

Questions à Ouardiri pour accompagner son désir de "paix" et sa sincérité:
- Un musulman peut-il apostasier définitivement l'islam?
- Une musulmane peut-elle épouser un athée et élever leurs enfants hors de l'islam?
- Un musulman ou une musulmane peut-il peut-elle avoir des relations sexuelles hors mariage?

Écrit par : Charles | 31/03/2016

Les Ramadan sont des experts en communication pour la propagande, la manipulation et le mensonge. Sont-ils passés par une société experte en la matière? Non, pas du tout. Ils ne sont en rien des experts de la véritable histoire de nos lointains ancêtres, des civilisations disparues et des désirs des rois SUMER, des tribus nomades et des PHARAONS

Ils étudient et suivent à la lettre la feuille de route -coran, -hadiths, -sunna. C'est une feuille de route pour créer un califat mondial et instaurer la charia.

Ils ne font que suivre avec brio et en tant qu'obligés, ceux pour qui ils travaillent, les monarchies musulmanes et les despotes de leur bord.

On peut se rassurer, de plus en plus de musulmans quittent le navire, s'expriment, d'autres restent au péril de leur vie en dénonçant la violence des bouquins en rien révélés.

L'islam avance alors que plus de 70% des gens en ont peur, le refuse en France et dans certains pays d'Europe. C'est une contradiction facilement explicable. Nos politiciens, pour une majorité, nous mentent pour des raisons affairistes et de pétrodollars, corruption, ignorance, ensuite les médias, le vatican et certaines églises réformées, car il faut sauver les croyances, la foi religieuse véritables boucliers de domination des monarchies et des despotes de tous bords.

La greffe des croyances faites sur les jeunes produit ses effets, elle doit servir les besoins de la cause dans tous les domaines durant toute la vie. Sauver la foi religieuse, sauf que nos dirigeants se sont trompés face à ce concept mortifère de conquête mentale et géographique.

Si tel n'est pas le cas, c'est très grave, ils sont devenus à l'insu de leur plein gré des collabos, avec les conséquences très graves à long terme. Il reviendra à nos enfants de régler le problème, à moins que.....

Hamid Zanaz :

« Si la BIBLE reste essentiellement une narration dans ses deux versions, l’ancienne et la nouvelle, le Coran se présente globalement comme un ensemble d’ordres et de dires. Une parole de Dieu. L’approche du Coran est totale, alors que le croyant chrétien peut, aujourd’hui, (après la domestication) émettre des réserves ou refuser carrément le sens d’un passage de la Bible sans que cela signifie qu’il renie sa foi. (et qu'il soit assassiné "PN") Chez les musulmans, il suffit de dire « Il est écrit que » et le débat est clos. Ce qui rend impossible la tâche du musulman qui voudrait considérer sa religion seulement comme une spiritualité c’est ce caractère intouchable et inaliénable du texte coranique. Cette glaciation du texte vu comme parole directe de Dieu est à l’origine de tous les problèmes ».

http://fr.sputniknews.com/societe/201301231022539070-le-vrai-visage-de-l-islam-avec-hamid-zanaz/

Les Ramadan sont à l'apogée de leurs démarches, tout à une fin, les réseaux sociaux, internet et autres ont remplacé le bourricot et le vélo, l'information va à la vitesse de la lumière.

Les gens s'informent de plus en plus; puis, n'oublions pas le principal, se sont ces 58 pays musulmans qui donnent la véritable image de l'islam que nous refusons.
N'oublions pas les déclarations de Erdogan, Boumédiène, le roi Hassan II du Maroc et de bien d'autres. Les musulmans ne sont pas fait pour s'intégrer, c'est dit et écrit.

Merci Jean d'Hôtaux de me publier.

Écrit par : Pierre NOËL | 01/04/2016

"Peut-être est-ce par pudeur que personne n'ose le contredire, comme cela arrive souvent lorsque l'on fait face à quelqu'un dont toute l'identité se résume à son discours."

Ah bon ?

Écrit par : Ah bon | 01/04/2016

Est-il possible et avec qui, de dialoguer, l'un dit blanc, l'autre dit noir et les deux sont venus en Europe pour fuir les terres de l'islam, cocasse comme situation !

Écrit par : Bocard | 01/04/2016

A propos des prières de rue:

Elles étaient tellement spontanées, qu'il s'est trouvé un journaliste de la TG, accompagné d'un photographe pour immortaliser l'instant. Ils passaient par là par hasard, bien évidemment. Tout comme l'un des blogueurs photographes, qui doit habiter dans le coin. Tout ça, très spontanément. On parle d'ailleurs déjà très spontanément de la prochaine rupture de jeune en juin 2016, qui se fera de manière tout aussi improvisée que celle de 2015.

L'argumentation de la défense suit toujours le même schéma:
1) on se pose en victime: pourquoi nous attaquez-vous alors qu'on ne fait que boire du thé et manger tous ensemble, dans un merveilleux instant de communion pacifique? Les occidentaux mécréants sont, comme toujours, dans le rôle du méchant.

2) le chantage émotionnel: vous qui insistez sur le respect de la loi, indépendemment de la communauté à qui elle s'applique, êtes brutaux et méchants. Voyez comme vous nous blessez. Vous ne respectez pas les droits de l'homme. En revanche, on brandira la loi dès qu'elle vous permettra de dénoncer une discrimination. Même topo pour les croyants qui traversent le terrain de l'école André Chavanne au Gd-Sac pour aller prier et qui en profitent pour insulter les jeunes filles au passage. "Comment! On s'en prend à des fidèles qui vont s'acquitter de leurs obligations religieuses!" Et on a le culot de les heurter avec des jeunes filles en petite tenue!

Écrit par : Arnica | 01/04/2016

Ce qui est plus que certain, le prix de la sécurité vont exploser sur l'ensemble du territoire européen !

L'aéroport de Bruxelles-Zaventem devait ré-ouvrir aujourd'hui, seulement voilà, la police belge bloque les accès de l'aéroport, jugeant que les conditions de sécurités ne sont, de loin, pas réunies.

Nous pouvons palabrer encore des années sur ceci ou cela, ça n'empêchera pas que si l'ensemble de l'Europe veut s'adapter au danger que représente le terrorisme, cela va coûter très cher aux contribuables.

Écrit par : Corto | 01/04/2016

https://www.monde-diplomatique.fr/2014/05/LIOGIER/50422

Écrit par : Corto | 01/04/2016

@Plumenoire, et à l'auteur de ce billet, merci de me laisser une opportunité de réponse

Je vous interpellais sur votre approche (d'un actif du monde social) qui vient nourrir le champ d'action des Tarik Ramadan et autres Ouardiri:




Justifier la violence par l'existence d'anti-musulmans?
les anti-musulmans seraient les autres responsables de la Violence (après le déterminisme du au colonialisme résultant dans une rancoeur)




Dommage, vous avez zappé le point sur lequel je vous interpellais:
Beware "à jouer du registre victimaire" pour légitimer ces tueurs aux motifs faussement idéologiques

NB. Justifier ou expliquer? je ne fais pas de distinction entre les 2, sauf à vouloir découper un cheveu en quarks

PS. soyez rassuré: ai donné dans le social, le bénévolat, même en d'autres pays.. d'où une certaine expérience des travers problématiques (pour "leurs clients") de la personnalité, dont sont victimes l'immense majorité des salariés du social (on retrouve ces profils au sein de partis politiques gauchistes)

Écrit par : divergente | 01/04/2016

Des questions qui se posent :

L'UE veut elle vraiment stopper l'immigration musulmane ?

L'UE peut-elle intervenir militairement dans des pays musulmans à des milliers de kilomètres de ses frontières et prétendre ne pas accueillir ses ennemis sur ses territoires ?

L'UE a t-elle les moyens de garantir la sécurité des européens tout en menant des actions militaires dans des pays musulmans, cela, tout en accueillant des millions d'immigrés provenant justement des pays que ses armées bombardent ?

Maintenant que la police belge aurait pris des "mesures" pour protéger l'aéroport de Bruxelles-Zaventem, cela signifie t-il que le reste du continent est sécurisé ? Il semble plus qu'évident que si, seule la police belge prend des mesures sécuritaire pour un seul lieu, que les terroristes vont s'en prendre à cet aéroport ?

Soit l'UE prend des mesure pour protéger l'ensemble du continent, soit il ne sert à rien de prendre des "mesures" pour un seul lieu, de plus déjà touché par des attaques !!

Écrit par : Corto | 02/04/2016

Bon nombre de pays musulmans sont en crises structurelles et profondes, les terroristes n'ont pas forcément les moyens de se rendre aux USA, en Russie et l'Asie ne semble pas vraiment les intéresser et aucun pays asiatique non-musulman ne participe aux opérations militaires dans les pays concernés, donc, qu'elle est la voie la plus aisées pour ces djihadistes de combattre ceux qui les bombardent ?


Surtout si, comme on le peut l'observer, les frontières entre ces pays et l'Europe sont béantes et perméables !

Conclusion, il est permit de conclure en affirmant, que plus les forces européennes agiront efficacement sur les terroristes dans les pays musulmans en guerre, plus les mêmes terroristes n'auront d'autre choix que de venir en Europe pour mener leurs attaques et avec les armes dont ils disposent !

Écrit par : Corto | 02/04/2016

Selon le MI6 anglais, plus de 5'000 djihadistes de tous bords sont présents en Europe, également, ces derniers peuvent compter sur le soutien actif de dizaines de milliers d'autres sympathisants présents sur le continent, voir des centaines de milliers, selon les mêmes sources.

Cela ne veut pas dire, que ces sympathisants passifs seraient prêts à mener des opérations, mais il est plus qu'évident, qu'ils soutiennent frénétiquement les actions des plus déterminés.

Personnellement, il me semble que ces chiffres sont loin d'être exagérés, voir sous-estimé, surtout si l'on se réfère aux très nombreuses interventions publiées sur les réseaux sociaux. Et la volonté d'encore plus de musulmans vivant en Europe et favorable à l'instauration de certaines règles basées sur la charia dépasse de loin les chiffres précédents, il suffit de prendre ne compte la partie visible et de voir nombre de femmes musulmanes portant le voile en Europe et plus spécialement dans les zones fortement habitées par des populations musulmanes.

Plus que ça, les réactions des hommes habitants dans ces zones vis-à-vis des femmes non-voilées, réactions, mêlant insultes et violences.

Si l'on prend en compte ces comportement et les pressions exercées, le phénomène dépasse de très loin, les chiffres publiés par les services de renseignement anglais.

Autre constat, les actes de terrorismes musulmans commis en Europe, ne touchent jamais des cibles politiques mais uniquement des cibles civiles !

Écrit par : Corto | 02/04/2016

@divergente

"Je vous interpellais sur votre approche (d'un actif du monde social) qui vient nourrir le champ d'action des Tarik Ramadan et autres Ouardiri:

Justifier la violence par l'existence d'anti-musulmans?
les anti-musulmans seraient les autres responsables de la Violence (après le déterminisme du au colonialisme résultant dans une rancoeur)"

Vous m'avez interpellé et je vous ai répondu en long et en large. Je me demande meme si vous m'avez lu ? Je ne légitime pas ce qui se passe. Je dis simplement, qu'il faut etre idiot pour etre frappé de stupeur de ces événements lorsque l'on regarde l'Histoire occidentale. Il n'est pas QUESTION DE LEGITIMER, il est question d'arreter de croire que notre société apporte toutes les réponses (valeurs, etc.) La société a échoué. Je vous ai moi meme interpelé sur Monsieur Pierre Vogel, qui lui amène un autre débat celui de l'occidental radicalisé et qui s'inscrit dans la meme conclusion. A ce jour aucune réaction de votre part, vous préférez voir cela comme une légitimation alors que mes propos parlent justement d'un musulmaans qui s'insurge par rapport à cela. Après avoir rapporté mes propos, je ne vois pas vous insurger comme ce musulman face à cette problèmatique. Il semblerait qu'elle soit anecdotique. Pourtant. à l'unanimité, que se soit Tarik Ramadan, Pierre Maudet ou d'autre professionelles, le disent, le problème est plus profond. Comment expliquer qu'il y a plus de 10 ans, quand j'avais encore la vingtaine d'année, des ouvrages entier annonçait ce type de problème ? Auriez-vous loupé le coche ?
Je ne remets pas en cause vos années à travailler dans le social. Cela dit, je connais beaucoup de travailleur sociaux qui ne sont pas pertinent dans leur analyse ou pire encore, ne pas avoir le sens de lecture des contours de notre société. On connait les limites. Maintenant, vos propos, contrairement aux miens sont teintés d'une prise de postion politique, ce qui vous rend moins objetive. Je pousserai le vice à vous dire que le terme de gauchiste est utilisé (traditionnellement) par des socialistes donc le seriez-vous ?
Je n'ai nullement besoin d'etre rassuré (en voilà bien une erreur), par contre après tant d'année dans le social d'après vos dires, on dit "bénéficiaires ou usagers" ou quelques chose de plus recpectueux. Notre système économique fonctionnant par l'emprunt, il est vrai que nous sommes prédisposé pour payer et encore payer. Mais il semblerait que la faute est à la gauche alors que le monde de la politique dans son ensemble nous a poussé la-dedans. Bref, un peu d'Histoire entre 1800 et de nos jours me semble nécessaire.

Écrit par : plumenoire | 04/04/2016

plumenoire est un saint, de plus, c'est un garçon

Écrit par : Cyrano | 04/04/2016

plumenoire, et si dans la liste des petits malins qui possèdent des comptes à Panama il y aurait 1 ou 2 gaillards assistés par le social genevois, qu'en penseriez-vous, surtout si ces personnes sont proche de certains politiques locaux, qu'en diriez-vous ?

Écrit par : Cyrano | 04/04/2016

Et bien allons fêtez la fin du ramadan 2016 sur la place de la navigation avec de la bière et des grillades de saucisses de porc... On verra vite les limites du partage dans la joie selon Hafid. Voir tout simplement les limites du partage du domaine publique qu'ils tentent de conquérir par la masse comme ailleurs en Europe.

Écrit par : CM2 | 05/04/2016

CM2, faire le jeu de la victimisation fait aussi partie de l'arsenal, si les occidentaux s'occupaient de leurs gauchistes pseudos bien-pensants et que les musulmans s'occupaient de leurs djihadistes ce serait un grand pas en avant.

En introduisant le mariage pour tous, la gauche a placé un tremplin sur le chemin des barbus et aux moralisateurs comme Hafid.

hitler avait organisé le même genre de cirque en créant les sa, puis en les massacrant !

Écrit par : Cyrano | 05/04/2016

Les commentaires sont fermés.