UA-65298158-1

15/09/2011

Veillée d'armes à la Cour

coq2.jpg

Il était une fois une Cour des comptes,

Ensuite ce fut la Cour des contes,

Puis des règlements de comptes,

Suivis d'amers mécomptes,

 

Et au lever de rideau,

Ce fut la nuit des longs couteaux !

C'est la Cour qu'on assassine !

Pour une simple rustine ...

 

Ah dame Toinette toi si volage,

Pourquoi avoir quitté l'attelage ?

Et nous imposer tel déballage ...

Combat de coqs ou simples ramages ?


22:24 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cour des comptes, élection complémentaire, genève | |  Facebook

23/06/2011

Le Baiser de Judas administré à René

stauffer_11.jpg

J'ai rarement été d'accord avec les idées politiques de René Longet, mais jusqu'à hier soir son intégrité idéologique ne faisait pour moi aucun doute.
Aujourd'hui, il faut bien déchanter et constater qu'il a vendu son âme au diable pour aller à la soupe, mû par un réflexe bassement opportuniste.

 

En s'affichant avec Eric Stauffer, au terme d'un accord contre nature qui, espère-t-il, devrait lui ouvrir les portes de la Cour des Comptes, René Longet a probablement signé sa mort politique !

René Longet, qu'avez-vous fait de votre idéal transfrontalier si souvent décliné et loué dans votre blog ? Où donc avez-vous rangé votre humanisme ?

Après cette poignée de mains onésienne historique, gageons que vos camarades de parti vous saurons gré de bien vouloir les renseigner. M'est avis que les explications risquent fort d'être houleuses ...

Quant à vos alliés les Verts, avec lesquels vous partagiez et défendiez hier encore bon nombre d'idées et autant d'utopies, comment vont-ils réagir ?

C'est ainsi par exemple que dans un billet posté sur votre blog le 13 septembre 2009, intitulé "Sécurité urbaine, une préoccupation socialiste", je vous demandais de préciser votre position et celle du PSG à propos de la "proposition n° 72" des "Verts" et de l'argumentation de Mathilde Captyn, alors candidate de ce parti au Grand-Conseil, laquelle affirmait péremptoirement sur le blog des "Verts" :

" Les Verts proposent d'élargir le recrutement des policiers aux étrangers. Ce n'est pas acceptable que cette fonction soit réservée aux seuls détenteurs du passeport suisse - dans une ville où la diversité s'exprime par 40% d'habitants d'origine étrangère. "

J'interpellais René Longet sur son blog :

" En tant que socialiste, pensez-vous qu'il soit "inacceptable" qu'à Genève la fonction de policier ne puisse être accessible aux ressortissants étrangers ? "

" Partagez-vous l'argumentation de Mathilde Captyn ? La nuancez-vous ? "

René Longet m'avait répondu qu'il partageait tout à fait la vision de Mathilde Captyn :

" Ce que Mme Captyn propose et dit est absolument logique et ne doit aucunement rester un tabou. "

Pour les détails, voir ici :

http://longet.blog.tdg.ch/archive/2009/09/13/securite-urbaine-une-preoccupation-socialiste.html

A l'image de cette poignée de mains historique, les gendarmes, nombreux au sein du MCG, ne semblent pas avoir gardé rancune à René Longet. A moins qu'ils n'aient pas été consultés par leur leader politique, autocrate patenté, avant que celui-ci n'adoube René Longet ?

Quant aux Verts qui ambitionnent de faire élire des frontaliers suisses aux prochaines élections fédérales du 23 octobre, ils se seraient bien passés de cette alliance de la carpe et du lapin.

Cette politique genevoise atteint des sommets et devient franchement catastrophique, de compromissions en trahisons, que d'idéaux trahis pour un bol de soupe !

On vit vraiment une époque formidable comment l'aurait dit le regretté dessinateur de BD Jean-Marc Reiser !

 

13:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : politique genevoise, stauffer, longet, cour des comptes | |  Facebook