UA-65298158-1

10/05/2010

Politique, cohérence et probité …

Le PDC se préoccupe de la sécurité aux frontières et il a raison …

C’est ainsi que son président genevois, M. Fabiano Forte, signe un billet dans son blog :

 

«  Sécurité aux frontières : deux occasions manquées ! »

http://fabianoforte.blog.tdg.ch/archive/2010/05/09/securi...

 

Ilyas Khrapounov.jpeg

Il écrit notamment :

«  Pendant que le Parlement fait la sourde oreille, les malfrats, eux, s'amusent...!!! »

 

Toutefois en découvrant son billet juste après avoir regardé l’émission de la TSR « Mise au Point » diffusée ce dimanche 9 mai, je ne peux m’empêcher de réagir.

Connaissez-vous M. Iliyas Khrapounov, bienfaiteur de Genève ?

(vignette : M. Iliyas Khrapounov © Eric Aldag GHI)

http://www.tsr.ch/video/emissions/mise-au-point/1934290-i...

C’est ainsi que « Mise au Point » nous apprend l’existence de M. Iliyas Khrapounov, richissime héritier kazakh de 26 ans installé à Genève, à la tête d'une fortune de plusieurs centaines de millions de $ dont l'origine semble assez floue … M. Khrapounov fait partie de ces richissimes nouveaux résidents étrangers très fortunés qui investissent en Suisse dans des projets immobiliers pharaoniques de grand luxe, sans rapport aucun avec les besoins de notre population qui cherche vainement à se loger décemment.

Mais quels rapports y a-t-il entre la préoccupation du PDC genevois concernant la sécurité aux frontières et le reportage de « Mise au Point » sur M. Iliyas Khrapounov me direz-vous ?

A priori aucun, sauf que ce M. Khrapounov semble aussi être membre du PDC genevois et c’est là que le bât blesse …

En effet, comment peut-on tout à la fois défendre la nécessité d’un renforcement de la sécurité aux frontières et se comporter en Ponce-Pilate en refusant de se préoccuper de l’origine de fonds appartenant à un camarade de parti, un bienfaiteur peut-être ( ?), au risque de saper davantage encore la réputation de la Suisse en matière de fortunes d’origines douteuses ?

C’est ainsi que l'origine de la fortune de ce "bienfaiteur kazakh" ne semble pas émouvoir beaucoup M. Guy Mettan, député PDC au Grand Conseil dont il est aussi l’actuel Président. Interviewé dans l'émission « Mise au Point », M. Mettan répond par ces paroles rassurantes :

" ... La question de l'origine des fonds ne me semble pas importante ... "

Merci de nous avoir rassurés M. Mettan !

Chacun appréciera votre déclaration selon sa sensibilité ...

Cette réflexion en guise de conclusion :

Il faut bien évidemment renforcer la sécurité aux frontières, mais pas pour protéger la liberté des renards dans le poulailler helvétique …

Il en va de la politique comme de toute chose, la crédibilité repose avant tout sur la cohérence et la probité …

11:00 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique régionale, genève, pdc, guy mettan, fabiano forte | |  Facebook